Accueil  /  Publications  /  Publications du NSD-S Hub  /  La Concurrence pour l'Exploitation des Ressources Naturelles au Sahel

La Concurrence pour l'Exploitation des Ressources Naturelles au Sahel

Format: PDF   Size: 1.5 MB   Date: Décembre 2021   Pages: 12    Copyright: NATO Southern Hub   Tags: MENA – Ressources - Économie - Organisations Extrémistes Violentes - Groupes Armés non Étatiques.


La région du Sahel est riche en ressources naturelles tandis que la plupart de la population vit dans la pauvreté.
Dans l'exploitation des ressources, une répartition inéquitable des revenus et l'implication d'acteurs extérieurs ont porté atteinte aux conditions de vie locales. Les acteurs extérieurs ont profité de la fragilité d'État de certains pays au Sahel pour implémenter des projets stratégiques et opérationnelles dans la région, et consolider des relations influentes.
Ce document porte sur les moteurs d'instabilité liés a l'exploitation des ressources naturelles au Sahel, et se concentre surtout sur le rôle de la Russie, des organisations extrémistes violentes et des groupes armés non étatiques dans la région.  

Contexte:

Ce document examine le rôle de la Russie, des organisations extrémistes violentes et des groupes armés non étatiques dans l'exploitation des ressources naturelles au Sahel et les défis sécuritaires auxquels la région est confrontée.


Ces questions exigent une bonne compréhension des moyens dont les ressources du Sahel sont exploitées et une approche globale en matière d'analyse. Le document se repose sur la recherche quantitative de plusieurs pays africains et sur des données qualitatives tirées d'une étude de cas au Tchad.

Les sujets de recherche:

1. Quels sont les défis sécuritaires au sein de la région Sahel?

2. Quels rôles jouent la Russie, les organisations extrémistes violentes et les groupes armés non étatiques dans l'exploitation des ressources naturelles au Sahel?

3. Une analyse FFPM de la Russie, des organisations extrémistes violentes et des groupes armés non étatiques.

Observations:

Le rôle de la Russie.

  • Après une absence de plusieurs décennies, la Russie est ressurgie sur le continent africain.
  • La Russie appuie des gouvernements africains autocratiques et s'engage dans la livraison d'armes vers des régions instables en Afrique et dans des ententes secrètes liées à l'exploitation des ressources naturelles.
  • Les actions de la Russie sont déstabilisantes pour l'Afrique. Elles risquent de saper l'état de droit et la gestion démocratique, transparente et responsable des affaires publiques.
  • La Russie a des motivations économiques pour s'engager dans la région puisqu'elle souffre d'une pénurie de minéraux importants pour l'industrie tels que le manganèse, la bauxite et le chrome.
  • La Russie se profite de la réticence des nations occidentales à l'égard de leur engagement dans le Sahel, surtout au niveau sécuritaire.
  • Le modus operandi de la Russie en Afrique est d'assurer la sécurité des sites miniers de manière à gagner le consentement de la population locale.
  • La Russie mène une opération à faible coût mais de forte influence politique.
  • L'engagement de la Russie au Sahel en matière de sécurité pourrait impliquer la provision de services ou matériels militaires, tels que le déploiement de forces militaires privées ou des programmes de formation et de renforcement des capacités.

La présence des organisations extrémistes violentes et des groupes armés non étatiques.

  • Bien que les organisations extrémistes violentes et les groupes armés non étatiques soient classés comme « organisations terroristes », il est important de distinguer les différences entre les deux groupes en jeu au Sahel.
  • Les organisations extrémistes violentes ont étendu leur contrôle dans la région et amélioré leur capacité à générer des revenus par le biais de l'extraction de l'or.
  • L'extraction illicite de l'or au Sahel a crée des opportunités pour les blanchisseurs d'argent, les contrebandiers et les criminels.
  • Outre les profits économiques, les extrémistes utilisent les mines comme abri et comme un lieu de rencontre durant les processus de recrutement ou d'acquisition d'armes.
  • Des groupes affiliés à Al-Qaïda et à Daech sont répandues en Afrique et exploitent les mines d'or de la région.
  • L'or est accepté comme alternative à l'argent dans certaines régions de l'Afrique, le Moyen-Orient et l'Asie.
  • La possibilité d'une collaboration future entre la Russie et les groupes armés non étatiques est alarmante puisqu'elle aggraverait l'instabilité dans la région.


Conclusions:

  • Négliger la sécurité dans la région du Sahel encourage l'intervention d'acteurs non étatiques et leur contrôle des ressources naturelles.
  • La dégénération de la situation sécuritaire au Sahel renforcerait sa dépendance sur des puissances étrangères.
  • Il est important d'encourager, d'appuyer et de coordonner tout initiative visant la légalisation et la formalisation de l'exploitation minière artisanale et à petite échelle au Sahel.
  • Consulter avec les mineurs et les acteurs du secteur privé (nationaux et internationaux) est nécessaire afin d'assurer la durabilité et la profitabilité des projets d'exploitation.
  • Il faudrait établir des mesures de réglementation financier des opérations d'extraction, d'achat et d'exportation de l'or, et adapter les initiatives de renforcement des capacités et d'autonomisation à telles mesures.

Rapport The Southern Hub

FOLLOW us 


HUB LIBRARY MEMBERSHIP


Get access to exclusive publications & readings in our library by
registering for a NSD-S HUB membership.


Address

NSD-S HUB
Via Madonna del Pantano
Lago Patria - Italy 80014

Email us

nsd-shub@jfcnp.nato.int

Media-related

+39 081 721 2969

Media Operations

The HUB Manager
Attn: Media Section
Naples, Italy